Le Cercle du Phoenix | Émilie Clément : Coach de vie et coach professionnelle

Le burn-out dans le monde professionnel : Compréhension, Prévention et Action

Émilie Clément

Burn-Out : Tout comprendre et agir

Le burn-out est un état d’épuisement physique, émotionnel et mental causé par un stress professionnel chronique. Il peut toucher n’importe qui, mais il est plus fréquent chez les personnes qui travaillent dans des environnements stressants ou qui ont beaucoup de responsabilités quelque soit leur niveau dans la hiérarchie.

Les symptômes du burn-out

Les symptômes du burn-out peuvent inclure :

  • Épuisement physique : fatigue extrême, manque d’énergie, étourdissement, chute, tachycardie, troubles du sommeil, insomnie, maux de tête, douleurs musculaires, etc.
  • Épuisement émotionnel : tristesse, anxiété, irritabilité, colère, apathie, etc.
  • Épuisement mental : difficulté à se concentrer, à prendre des décisions, à mémoriser des informations, etc.
  • Dépersonnalisation : sentiment de détachement de soi-même et des autres, cynisme, perte d’empathie, etc.
  • Réduction de l’accomplissement personnel : sentiment d’inutilité, de manque de valeur, de perte de contrôle, de démotivation, de frustration etc.

Les causes du burn-out

Plusieurs facteurs peuvent favoriser l’apparition du burn-out, notamment un environnement de travail stressant, une surcharge de travail, un manque de reconnaissance, un mauvais équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, un manque de soutien de la part du manager ou de l’entreprise, etc.

Le burn-out peut être causé par un certain nombre de facteurs, notamment :

  • Un travail trop exigeant : trop d’heures de travail, trop de responsabilités, trop de pression, trop de tâches et d’actions etc.
  • Un manque de soutien : manque de soutien ou de l’indifférence de la part de la direction, du manager, des collègues, de la famille, etc.
  • Un environnement de travail stressant voire hostile : conflits, harcèlement, manque de ressources, relations tendues voire toxiques etc.
  • Un contexte personnel prenant voire fragilisant : syndrome de l’imposteur, perfectionnisme, syndrome de l’enfant sage, problèmes de santé, problèmes familiaux, problèmes financiers, etc.

Les conséquences du burn-out

Le burn-out peut avoir de graves conséquences sur la santé physique et mentale des personnes qui en souffrent, ainsi que sur leur environnement tant personnel, à travers des conflits relationnels, de l’isolement, mais aussi professionnel, comme par exemple la baisse de productivité, le turnover, le présentéisme fantôme, voire l’absentéisme et le turnover.

Les conséquences pour le salarié

L’arrêt de travail pour burn-out

Face à un burn-out, le salarié peut être amené à s’arrêter de travailler pour se reposer et se ressourcer. Cet arrêt de travail peut être prescrit par un médecin et peut durer plusieurs semaines voire plusieurs mois, en fonction de la gravité du burn-out.

Les conséquences financières

L’arrêt de travail pour burn-out peut avoir des conséquences financières importantes pour le salarié. En effet, il peut entraîner une perte de salaire, notamment si le salarié n’a pas souscrit à une assurance complémentaire pour maintenir son salaire en cas d’arrêt maladie.

Le risque de licenciement

En cas d’arrêt de travail prolongé, le salarié peut également craindre un licenciement pour inaptitude. Cependant, la loi interdit le licenciement d’un salarié en raison de son état de santé. Si le licenciement est tout de même prononcé, il peut être considéré comme abusif et donner lieu à des indemnités pour le salarié.

Le burn-out et le droit du travail

Le burn-out est reconnu comme une maladie professionnelle par la plupart des pays. Cela signifie que les personnes qui souffrent de burn-out peuvent avoir droit à des indemnités et à des congés maladie.

En France, le burn-out est considéré comme une maladie professionnelle depuis 2016. Les personnes qui souffrent de burn-out peuvent avoir droit à :

  • Des indemnités journalières : ces indemnités sont versées par la Sécurité sociale et sont calculées en fonction du salaire de la personne.
  • Un arrêt de travail : l’arrêt de travail est prescrit par un médecin et peut durer jusqu’à 3 mois.
  • Une réadaptation professionnelle : la réadaptation professionnelle est mise en place par la Sécurité sociale et vise à aider la personne à retrouver un emploi.

Que dire à son employeur ?

Informer son employeur de son état de santé

Il est important d’informer son employeur, manager et RH, de son état de santé en cas de burn-out. Cela permettra à l’employeur de prendre les mesures nécessaires pour améliorer les conditions de travail du salarié, éviter une rechute et favoriser la guérison dans le temps.

Demander un aménagement du poste de travail

Si le burn-out est lié à des conditions de travail difficiles, le salarié peut demander à son employeur un aménagement de son poste de travail. Cela peut passer par une réduction du temps de travail, un changement de missions, ou encore la réduction temporaire de votre périmètre de responsabilités etc.

Demander une reconnaissance en accident du travail

Si le burn-out est reconnu comme un accident du travail, le salarié pourra bénéficier d’une prise en charge par la sécurité sociale et d’une indemnisation en cas d’incapacité de travail.

Que faire si vous souffrez de burn-out ?

Si vous souffrez de burn-out, il est important de prendre des mesures pour vous en sortir. Voici quelques conseils :

  • Parlez-en à votre médecin : votre médecin peut vous aider à diagnostiquer le burn-out et à vous prescrire un traitement.
  • Prenez du repos : il est important de prendre du repos pour permettre à votre corps et à votre esprit de se reposer.
  • Faites de l’exercice : l’exercice physique peut vous aider à réduire le stress et à améliorer votre santé physique et mentale.
  • Mangez sainement : une alimentation saine peut vous aider à avoir plus d’énergie et à mieux gérer le stress.
  • Fixez des limites pour vous protéger, déchargez-vous si possible de certaines de vos responsabilités temporairement
  • Passez du temps avec vos proches : passer du temps avec vos proches peut vous aider à vous sentir soutenu et à vous détendre.
  • Demandez de l’aide : si vous avez du mal à faire face au burn-out, n’hésitez pas à demander de l’aide à un professionnel de la santé mentale.

Le burn-out est considéré comme une maladie qui peut avoir des conséquences importantes sur la santé physique et mentale. Il est important de prendre des mesures pour prévenir le burn-out et de savoir quoi faire si vous en souffrez.

Cet article ne peut couvrir tous les spectres du burnout. Il a vocation à ouvrir un champ de conscience sur ce que vous ressentez ou ce que vous pouvez penser sur vous-même ou l’un de vos proches. Il n’est jamais trop tard pour agir. N’hésitez pas à consulter la médecine du travail, un psychologue ou parlons-nous.

Catégorie :

Stress

Partagez cet article